Consultez nos promotions :
Contact
Coprosain S.C.
Chemin des Peupliers, 24
7800 ATH - BELGIQUE
+32 (0)68 26 93 80
+32 (0)68 26 93 81

Patrick Leblanc - production de chicons pleine terre

Adresse:
Vieux chemin d'Ath, 187,
à Warchin

Plan d'accès
Plan d'accès #2
Contact:
e-mail:
Type des produits:
Chicons pleine terre

Description:
Maraîcher à Warchin, P atrick Leblanc perpétue la tradition du chicon de pleine terre comme l'ont fait son père et son grand-père.
Chez les Leblanc on «naît dans la terre» depuis plusieurs générations. Roger, 70 ans, y a même laissé une jambe, il y a près de 40 ans. Ce qui ne l'a pas empêché de remonter sur un tracteur, peu après l'accident. La culture du chicon, c'est Léon, son père, qui l'a lancée en 1933. Une tradition que perpétue Patrick, la troisième génération installée au Vieux chemin d'Ath, à Warchin.
C'est qu'il n'hésite pas à sacrifier la rentabilité sur l'autel de la seule qualité. En produisant, comme le faisait jadis son grand-père, du chicon de pleine terre dont il suit l'évolution de la graine à la couche. Mais, on le lira ci-dessous, la tradition se meurt petit à petit. Pour en conserver la mémoire, Patrick se veut modeste dans sa production, travaillant sur une cinquantaine d'ares, mettant à l'ouvrage son papa et son oncle Gérard. C'est à ce prix qu'il peut aujourd'hui récolter des chicons dont la saveur n'a rien de comparable avec celle des légumes issus de la culture hydroponique. Lorsqu'ils sont graines, les chicons embryonnaires sont pourtant tous voués à un même avenir prometteur. Ce n'est que lorsqu'ils sont sous forme de carottes qu'ils connaissent une destinée différente. Les uns, voués à la culture de masse, sont traités dans des unités totalement automatisées et ont pour seul écrin un bac rempli de liquide nutritif. Les autres - comme ceux de Patrick - se retrouvent en couches, dans une terre sablonneuse mélangée à du fumier de cheval et à des algues, où ils prennent le temps de pousser et de blanchir au moins durant 23 jours.

À l'arrivée, le consommateur se retrouve face à deux chicons différents : le premier perd beaucoup d'eau à la cuisson et se veut plus amère alors que, pour la cuisson correcte du second, il aura fallu rajouter du liquide dans la casserole. Le chicon de terre est aussi plus doux et verdit généralement moins rapidement.


Accès producteurs 
 
En navigant sur ce site,
vous acceptez notre politique de confidentialité.
facebook