Consultez nos promotions :
Contact
Coprosain S.C.
Chemin des Peupliers, 24
7800 ATH - BELGIQUE
+32 (0)68 26 93 80
+32 (0)68 26 93 81

Articles de presse

L'Avenir : Survie impossible sans la coopérative (20/10/2015)

Les producteurs sont unanimes : sans la coopérative, ils auraient dû mettre un terme à leur activité. Sur les 45 membres et fournisseurs d’Agrisain-Coprosain, dix témoignent des avantages du groupement dans leur domaine d’activité. Francis Delmée, producteur de pomme de terre, farine et bovin fermier depuis 35 ans à Ostiches & cofondateur d’Agrisain. « Il était important pour moi de participer à un mouvement qui va contre l’agriculture intensive, qui ne respecte pas l’agriculteur. L’idée était donc de finir son produit : de la production à la commercialisation. Pour cela, une seule solution : le circuit court ou semi-court. » Peter Frischorm, producteur de légumes bio depuis 30 ans à Wodecq. « Rentrer dans la coopérative m’a permis de me concentrer directement sur la production mais aussi d’adapter celle-ci aux demandes des consommateurs. » La famille Frison, productrice de volaille de ferme et agneau bio depuis 35 ans à Gibecq. « Alors qu’au départ, la ferme était axées sur les vaches, nous avons décidé de nous concentrer sur des produits à haute valeur ajoutée : la volaille fermière et les agneaux bio. Il existe peu de filières pour écouler notre viande d’agneau. Sans la coopérative, nous ne pourrions pas y parvenir de manière rentable. » Charles Huart, producteur de porc fermier, depuis 18 ans, à Hennuyères. « C’est une fierté de pouvoir livrer des produits d’une telle qualité en suivant le cahier des charges établi avec les autres producteurs de porc. Le tout dans un mouvement de groupe, basé sur le respect de la terre et du produit, vendu à un prix rentable et stable. » Christophe Hugo, producteur de viande bovine et veau bio, depuis 15 ans, à Enghien. « Dans ma famille, personne n’était agriculteur. J’ai donc commencé l’élevage par passion. Or, le système actuel permet de moins en moins aux passionnés de faire des choses rentables. La coopérative me permet donc de m’extraire des pressions et obligations du marché pour fournir aux consommateurs des produits qui correspondent à mes valeurs. » Bruno Hespel, producteur de lait de chèvre et produits dérivés, depuis 1 an ½, à Amougies. « Après avoir travaillé dans la comptabilité, j’ai décidé de réorienter mon activité en développant ma petite ferme (10 ha) avec la production de lait de chèvre et de produits transformés originaux comme des glaces. Participer à la coopérative, me permet d’avoir des conseils et des retours d’information très précieux sur mes produits de la part de Coprosain. » Jacques Faux, producteur de bovin bio à Wasmes-Audemez-Briffoeil. « J’ai été séduit par l’idéal de la coopérative car je travaillais déjà dans cet esprit ‘’ l’union fait la force ‘’. Outre l’avantage économique, nous pouvons échanger avec d’autres producteurs sur nos façons de travailler. Des échanges au cours desquels naissent de nouvelles idées comme la création d’un groupe de réflexion autour de l’autonomie fourragère. » Caroline et Vincent Ducarnois, producteurs de produits laitiers frais depuis 2 ans à Villers-Saint-Amand. « Faire partie de ce groupement, c’est une chance et un challenge. La coopérative nous a permis la création d’un emploi. Elle nous a aussi soulagé de la vente car, en tant que producteurs, les caquettes sont nombreuses. Nous pouvons donc faire connaitre nos produits dans de nombreux points de vente, tout en ayant le temps d’en développer de nouveau ou de s’occuper plus de l’exploitation. » Frédérick et Jean-Pierre Backx, producteurs boulangerie bio depuis 15 ans au sein de la ferme du Dôrloû à Wodecq. « La coopérative Coprosain correspond à ce que nous défendons aussi : l’agriculture familiale. Nous refusons de travailler avec les gros moulins même si c’est plus compliqué de travailler avec de petites structures. Elle nous permet aussi de faciliter l’échange entre producteurs de nos matières premières. » Pom d’Happy représenté par Cédric Cocq, producteur de pommes, poires et jus de fruits depuis 1952. Vergers à Ghoy et pressoir à Ellezelles. « Faire partie de Coprosain nous permet de nous concentrer sur des critères de qualité gustative et non des critères futiles de calibre, par exemple et tout en respectant les saisons. La maitrise des prix nous a permis de passer à travers la crise de l’an dernier suite au boycott russe. Ce sont des partenaires fiables qui nous font confiance même lorsque nous lançons de nouveaux produits comme dernièrement nos jus en 25cl. » Audrey Ronlez
Accès producteurs 
 
En navigant sur ce site,
vous acceptez notre politique de confidentialité.
facebook